Votre atelier hybride

L’équipe vous prépare un évènement le samedi 14 janvier :

Une rencontre avec les intervenants, nos partenaires et une découverte de nos activités à venir.

Il est un point essentiel, qui est au cœur du projet « L’Atelier Hybride » … VOUS.

L’association a été créée dans le but de répondre aux attentes des personnes concernées directement ou indirectement par le haut potentiel intellectuel et les troubles des apprentissages.

Il est important, pour nous, que chacun se sente écouté dans sa spécificité, ses aspirations, ses besoins, ses envies.

Nous avons voulu un projet humain, respectueux, inclusif et surtout collaboratif.

L’association a donc été réfléchie comme un vaste champs des possibles. Toutes les idées sont les bienvenues. À nous, ensemble de les réaliser.

Les ateliers que nous proposerons à la rentrée sont la première branche de l’arbre. À nous tous, de façonner le reste de l’arborescence.

Nous espérons vous rencontrer nombreux pour notre événement ; dont vous pourrez retrouver le programme de la journée, dès le Lundi 02 janvier, sur le site ainsi que sur notre page Facebook.

L’émission d’M6 …

Cette soirée consacrée à la douance a suscité tellement de réactions sur les réseaux sociaux qu’il est difficile de ne pas en parler ici.
​Concernant l’émission en première partie d’M6, sur les enfants, j’ai malheureusement déploré que l’on mette en avant la douance de cette manière. 

Les personnes n’y connaissant rien, ou peu sur le sujet, auront pu renforcer leur image stéréotypée des surdoués, et ceux concernés étaient très en colère sur les groupes de personnes HPI des réseaux sociaux. 

Ce genre d’émission ne permet aucune nuance ; ni n’informe sur la douance ; elle va juste stigmatiser, un peu plus encore, les enfants en échec scolaire et renforcer les stéréotypes. 

La seconde partie avec les adultes aurait pu être plus intéressante, malheureusement c’était trop court et survolé. Il ont choisi de montrer des personnes touchantes mais qui finissent elles aussi par  passer de nombreux diplômes, les profils sont finalement plutôt similaires. Exit les créatifs, les autodidactes, les DYS, les personnes autistes, … 

Les surdoués semblent cantonnés à une vision très cadrée.

J’espère, un jour, une émission réfléchie et construite. Avec une équipe prenant la peine de s’informer de la complexité du sujet. Une équipe journalistique qui prendrait pleinement mesure de l’importance de l’information, plutôt que celle de l’audimat.